Accueil > Lectures au fil des jours > Cogito pétrisseur, Gaston Bachelard

Cogito pétrisseur, Gaston Bachelard

mercredi 12 septembre 2018

"Ainsi retrouvant je ne sais quelle pâte première dans mes mains vides, tout mon rêve manuel, je murmure : "Tout m’est pâte, je suis pâte moi-même, mon devenir est ma propre matière, ma propre matière est action et passion, je suis vraiment une pâte première."
[...]
COGITO PÉTRISSEUR
Il y a une manière de serrer le poing pour que notre propre chair se révèle comme cette pâte première, cette pâte parfaite qui à la fois résiste et cède."

Gaston Bachelard, "La terre et les rêveries de la volonté", Les Massicotés, Corti, p.80.