Tableau de carreaux | personnaliser son jardin ou son intérieur


posés seuls, en frise ou en tableau | en terre cuite ou en grès émaillé | motifs gravés, dessinés, ou en relief.

La couleur de la terre, un lumineux terracotta, contraste avec la profondeur mate ou métallisée des oxydes.
Le motif évoque l’imaginaire de l’animalité, de la vie sauvage, et des temps préhistoriques. Il anime une pièce de passage, renforce l’atmosphère philosophique d’une bibliothèque, invite à la rêverie dans un salon. Ils peuvent être posés sur un bureau (presse papier), collés au mur sous forme de frise ou de tableau, ou collés seuls comme un point qui attire l’œil et renvoie un onirisme qui permet de relâcher la tension prosaïque du quotidien.

JPEG
Les grès émaillés s’invitent en incrustation murale extérieure (idéal pour illuminer un jardin, une cour), en tableau de décoration d’un commerce (les arêtes de poisson), d’une salle d’attente (Kioyaki).

"Kiyoaki et l’ombre de la lune" d’après Yukio Mishima, "La Mer de la fertilité - Neige de printemps", page 59 :
"Il reposa ainsi, la clarté de la lune inondant le blanc lisse incomparable de son dos dont l’éclat accentuait le contour gracieux du corps, révélant les indices subtils et diffus d’une virilité affirmée ; c’était là clairement non pas chair féminine mais chair d’adolescent eu seuil de l’âge adulte.
La lune brillait avec une intensité éblouissante du côté gauche de Kiyoaki, là où la chair pâle se soulevait au rythme de son cœur. S’y trouvaient trois grains de beauté, petits, presque invisibles. Et tout comme les trois étoiles du baudrier d’Orion s’affadissent sous une lune radieuse, ces trois grains minuscules étaient presque oblitérés par ses rayons."